Le potentiel de la vente directe

Qu’est-ce que la vente directe ?

La vente directe est un mode de distribution de produits ou services, au même titre que les circuits de distribution traditionnels ou du moins plus connus (vente en magasins, vente par correspondance). En vente directe, une entreprise commercialise ses produits ou services par un réseau de distributeurs indépendants qui réalise de manière géolocalisée une vente conseil, de manière individuelle ou en réunion.

La vente directe est caractérisée par :

–          le lieu de réalisation de l’acte de vente : hors magasin. Il peut être au domicile du client ou sur son lieu de travail ou bien encore au domicile du distributeur conseiller.

–          La suppression des intermédiaires traditionnels entre le fabricant/concepteur du produit ou services et le client final, pour ne garder qu’un distributeur apportant ses conseils

Elle est apparue dans les années cinquante aux Etats-Unis, pour ensuite se développer en Europe. Les premières sociétés connues à pratiquer la vente directe ont été : Tupperware, Avon, … Dans les années 90, les métiers de la vente directe ont été légiféré, des codes de déontologie et des organisations professionnelles ont vu le jour ; Tout ceci en fait de nos jours un secteur d’activité parfaitement encadré et légal avec de nombreux avantages et garanties pour le client et le distributeur.

Aujourd’hui ce mode de distribution s’est largement modernisé : on est loin de la classique vente en réunion Tupperware qu’a connu la génération d’après-guerre. Et, surtout, la vente directe offre un large éventail de produits et services : bien-être, produits cosmétiques, vêtements, bijoux, eaux, cafés, aliments pour animaux, … etc …

Quels en sont ses avantages ?

Conseils personnalisés, démonstration ou dégustation

Livraison à domicile

Excellent rapport qualité prix. Du fait de la suppression des intermédiaires classiques, le prix final consommateur est généralement très attractif. Les produits proposés sont de grande qualité : certains plus chers certes qu’en supermarché mais incluant conseils et suivi du client et, de manière générale, moins chers qu’en magasins spécialisés à qualité équivalente.

Suivi client personnalisé. On est bien loin de l’achat anonyme en grande surface …

La vente directe aujourd’hui : un avenir prometteur

Elle tend à se développer et de nombreuses sociétés choisissent ce mode de distribution pour la souplesse d’effectif que cela procure. En effet, les frais de distribution sont ainsi directement proportionnels au chiffres d’affaires et n’augmentent que si le chiffre d’affaires lui-même augmente. Ainsi, des sociétés nouvelles ou innovantes peuvent lancer leurs offres sans lourds investissements commerciaux ou publicitaires, à un prix raisonnable et attractif pour le client final.

D’un autre côté, la vente directe permet également de répondre aux attentes des consommateurs : conseil personnalisé, présentation de l’offre à son domicile évitant ainsi tout déplacement et toute attente, …..  Le client reçoit présentation, offres personnalisées, conseils, dans le confort de son domicile ou de son lieu de travail, dans une ambiance extrêmement conviviale. Dans beaucoup de cas, il peut en plus déguster ou tester le produit dont il s’apprête à faire l’achat … On pourrait résumer en disant que la valorisation de l’achat réalisé en vente directe répond parfaitement aux attentes du consommateur actuel et cet aspect est d’autant plus fort en cette période crise.

Ce secteur prometteur permet également à bon nombre de particuliers de devenir distributeurs-conseillers et ainsi trouver des solutions financières. Que ce soit pour créer des revenus complémentaires, ou pour retrouver une activité professionnelle, les métiers de la vente directe sont des solutions réelles. Outre le contact humain, l’exercice de son activité à domicile, la vente directe permet une grande souplesse dans l’organisation de son temps de travail et convient ainsi parfaitement à tous types de profils.

La France a beaucoup de potentiel dans la vente directe, avec une belle marge de progression à venir, puisqu’il y a environ 2 fois moins de distributeurs et de CA que chez ses voisins anglais ou Allemands. Le potentiel de progression est encore plus fort si l’on compare aux Etats-Unis où le CA de la vente directe est 10 à 12 fois supérieur à celui de la France. Les entreprises les plus modernes sont en demandes de ce type de distribution, les clients attendent ce type de services et de nombreuses personnes en attente de solutions financières peuvent ainsi créer leur propre emploi … 3 bonnes raisons de souligner le potentiel de ce secteur d’activité. L’état l’a bien compris puisque 2010 deux accords majeurs ont été signés : le 12 mai 2010 avec l’Etat pour la création de 100 000 emplois en 3 ans et le 21 septembre avec le ministère de l’économie et pôle. Quel autre secteur de l’économie peut se prévaloir de pouvoir créer 100 000 emplois en 3 ans et être reconnu  être au premier plan des pourvoyeurs d’emplois en France ?? … !!

Pour en savoir plus : liens vers autres articles sur le même thème + site FVD