Quand le travail à domicile permet de réaliser ses rêves

Les parcours et objectifs des travailleurs à domicile sont différents les uns des autres : statuts différents, métiers variés … On peut toutefois trouver le point commun qui est la volonté forte de concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Mais parfois, le travail à domicile permet d’aller au-delà de ce simple objectif de confort de vie et offre l’opportunité d’aller au bout de ses rêves et de réaliser des exploits personnels.

C’est le cas de Patrick Malandain, travailleur à domicile, originaire de Montivilliers (76), qui va relever à partir du 19 juin prochain un défi de taille : prendre le départ de la course d’endurance la plus rare et la plus prestigieuse au monde, la Transamerica Footrace.

La TransAmerica Footrace c’est la traversée des Etats-Unis en courant de Los Angeles à New York soit 5200 kms en 70 jours, soit l’équivalent de 123 marathons. Depuis toujours, la traversée de ce continent reste un mythe, le traverser en courant sans un seul jour de repos devient un exploit.

Patrick Malandain, aujourd’hui âgé de 50 ans, pratique la course à pied depuis l’âge de 26 ans. Jusqu’en 2007, il participe à des épreuves du type semi-marathon, marathon, dont le prestigieux marathon de New York. En 2007, Patrick découvre la spécialité appelée « ultra », de la course à pieds hors cadre, hors limite, comprenant des épreuves sur 24heures ou de plus de 100 kms … Aux épreuves organisées, Patrick ajoute des défis personnels en France mais aussi en 2009 jusqu’en Turquie, avec Le Havre-Istanbul, 3230 kms en 53 jours.

Mais toutes ces épreuves, tous ces défis demandent un entraînement intensif et du temps. Certains penseront peut-être que cela est réservé à une élite ou à quelques privilégiés. Cependant, lorsqu’on a un objectif fort ou des rêves puissants, il est toujours possible de trouver les solutions pour les atteindre.

Comment Patrick Malandain a su concilier vie professionnelle et défis personnels ? Comment s’est-il organisé pour se libérer 70 jours cet été pour parcourir les Etats-Unis à pieds ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet interview.

Bonjour Patrick. Pouvez-vous déjà commencer par vous présenter et nous expliquer votre parcours professionnel ?

J’ai débuté ma vie professionnelle en 1976 à l’âge de 16 ans avec juste en poche le BEPC. Pendant 2 années, je suis « manoeuvre » dans une entreprise de métallurgie dans la région Havraise. En 1979 j’avance l’appel pour effectuer mon service militaire. Au retour et toujours sans bagages scolaires, je trouve une place dans la grande distribution (Mammouth) à l’époque; Pendant 5 années j’approvisionne les rayons des boissons alcoolisés. Aout 1985, je décide de démissionner, je sens que ma vie professionnelle et que ma vie tout court ne peut se limiter à un tel avenir. Je pars pour Paris où pendant un an je travaille en tant qu’employé de bureau dans une entreprise de salaisons.

Après un licenciement économique je retourne dans la région Havraise, pendant un an je connais les affres du chômage. Assez d’être inactif, en consultant les petites annonces je remarque que l’on recherche essentiellement des dessinateurs en bâtiments, je m’inscris à une formation et en 7 mois j’obtiens un CAP de dessinateur, la formation se termine un vendredi de l’année 1989, et dès le lundi je suis embauché toujours dans sur le Havre dans une entreprise de fabrication de menuiseries PVC, à la fois dessinateur, conducteurs de travaux et acheteur. Au bout de 7 années, nouveau licenciement économique, cependant 3 mois plus tard je réintègre l’entreprise, celle-ci modifie son activité et me propose de devenir technico-commercial, J’obtiens le statut de cadre. Le but de l’emploi proposé étant de vendre des menuiseries aux professionnels: menuisiers, constructeurs de maisons individuelles, etc…Mon bureau est dans l’entreprise, mais pour plus de facilité il m’est proposé de travailler de mon domicile. En 2007, le relationnel dans l’entreprise se dégrade, une opportunité s’offre à moi et je pars à la concurrence, l’entreprise se situe à Cholet, le but est de développer aux alentours de mon domicile soit la Seine Maritime et l’Eure.


Avec cette nouvelle société, le contrat a donc été de suite dans la continuité d’un travail à domicile ? Comment concrètement cela se met-il en pratique ?

Avec ce contrat de cadre salarié, le travail à domicile m’a été proposé par l’entreprise, du fait de l’éloignement de celle-ci par rapport à mon secteur géographique. L’ensemble du matériel m’a été fourni et j’ai installé mon bureau à mon domicile, dans une pièce à part. Ma relation avec l’entreprise se fait principalement par l’intranet. Une fois par mois, j’assiste à des réunions au sein d’une succursale proche. Et plusieurs fois par an, nous avons des sessions de formations ou de travail au siège même de l’entreprise sur Cholet.

Pouvez-vous décrire une semaine type de travail à domicile ?

Une semaine de travail, est constituée pour moi sur 5 jours, d’environ 3jours ½ de bureau, cela consiste a faire les devis, passer les commandes, gérer les réclamations, les règlements, la prospection de nouveaux clients. Le reste de la semaine consiste à visiter les clients et d’en démarcher de nouveaux.

Comment s’organise votre travail à domicile en fonction de vos autres passions ? Peut-être déjà pouvez-vous nous décrire quelles sont ces passions ?

En dehors de ma vie professionnelle, j’ai une passion: la course à pieds longues distances, c’est à dire par centaines, voir milliers de kilomètres parcourus. Afin de mener à bien mes entrainements et de pouvoirs réaliser en moyenne 130km par semaine, je suis amené à me lever tôt le matin, pour courir une heure, vient ensuite le petit déjeuné, après j’intègre mon bureau, je visite mes clients. En fin de journée je chausse à nouveau mes running et je pars courir environ une heure trente.

Vous partez dans quelques jours  aux Etats-Unis pour une course hors du commun, la TransAmerica. Quelle a été l’organisation de travail et avec votre employeur qui a été mise place ?

Afin de me permettre de réaliser mon projet de traverser les Etas-Unis en courant prévu le 19 juin de cette année et de parcourir 5200 km en 70 jours à la moyenne de 73 km/jour, pour une arrivée prévue le 27 août, une demande de congé sans solde à été convenu jusqu’à fin juillet, le mois d’août étant la période annuelle de fermeture de l’entreprise, cela permet de limiter le temps d’absence. Pendant celle-ci mon travail se trouve réparti entre mes collègues.

Et enfin, Patrick, que retenez-vous sur les avantages ou les inconvénients de travailler à domicile ?

Le fait de travailler à domicile est très particulier, et demande une certaine rigueur, discipline moi cela me convient bien, ce n’est pas un travail de solitaire, je visite également mes clients. J’ai mes marques à la maison, je sais faire la différence et créer la frontière entre le monde du privé et celui travail, c’est un état d’esprit, et cela m’évite aussi les « mals à propos » entres collègues. J’aime les défis, tous les mois j’ai un objectif professionnel à réaliser, tout comme en parallèle avec celui de mes courses à pieds.
Je souhaite à chacun de trouver son équilibre, je suis heureux de pouvoir concilier mon travail avec ma passion, même si cela amène toujours quelques contraintes.

Merci Patrick d’avoir partagé votre parcours et votre expérience sur le travail à domicile. Pour retrouver toutes les informations sur les défis de Patrick et pouvoir suivre son parcours lors de la TransAmerica, vous pouvez vous rendre sur son forum : Forum Patrick Malandain

Concilier vie professionnelle et ses passions personnelles est réellement possible lorsqu’on travaille à domicile. L’exemple de Patrick Malandain en est la preuve. Certains se disent peut-être que cela n’est pas possible pour eux car leur travail salarié actuel ne leur permet pas de travailler depuis leur domicile. La première question à se poser alors « ai-je réellement fait la démarche de le demander ou de le rendre possible ? ». La seconde question à envisager est « Ai-je vraiment cherché toutes les autres opportunités de changer de travail, ou de devenir indépendant dans un travail à domicile ? ». Explorez les différents articles de ce portail sur le travail à domicile. Les possibilités sont multiples : salarié, vdi, freelance, travail sur internet, vente directe, commerce en ligne … Et chacun peut y trouver son intérêt ou sa motivation.